Le vent a soufflé en rafales toute la nuit. L'accalmie de l'après-midi et le besoin de s'aérer entre les fêtes a incité de nombreux promeneurs à aller marcher le long des sentiers en bord de mer. Keremma est aussi très fréquenté avec les coups de boutoir des vagues s'écrasant en contrebas des dunes. Les kite-surfeurs prudents se sont réfugiés à l'arrière dans la baie, profitant du vent et de la marée haute, mais évitant les rouleaux dangereux qui déferlent contre les récifs protégeant le port de Pors gwen.

Les promeneurs assis au ras des vagues sont-ils conscients qu'avant-hier deux hommes ont péri, arrachés à la digue ?

Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Après la tempête
Retour à l'accueil