C'est sans doute parce qu'enfant j'ai habité de longues années près d'un cimetière et que j'avais l'habitude de le traverser pour aller chez ma grand mère que j'ai toujours apprécié ces endroits, sans ressentir la moindre appréhension en y pénétrant.

Ceci combiné à mon goût pour les voyages, je ne manque jamais de visiter un cimetière quand je visite un pays. Voir comment l'on traite les morts en dit souvent beaucoup sur les vivants....et les approches de ces lieux sont si différentes selon les cultures et les coutumes....

Au Tyrol, pas de lourdes et froides pierres tombales, mais de jolies plates bandes fleuries souvent passées au râteau comme les jardins zens avec au bout une très belle croix en fer forgé. Mais cette année, j'ai été surprise par un petit objet qui se trouvait au pied de la tombe. Il prenait des formes différentes selon les tombes.......tel ce petit coffret dont dépassait une chaînette. Je n'ai pas osé l'ouvrir...

Le culte des morts

J'ai continué à cheminer entre les tombes admirant les fleurs et découvrant d'autres objets....

Le culte des morts

C'est en apercevant ce bénitier si modeste avec sa branche de sapin en guise de goupillon, que j'ai compris l'usage du petit coffret au pied de la première tombe.

Le culte des morts

J'aime beaucoup celui-ci, si délicat, avec son pied torsadé....

Le culte des morts

Et avez-vous remarqué que ces tombes sont aussi très souvent ornées d'une bougie...

Le culte des morts
Retour à l'accueil