Michel Bussi, un auteur que je viens de découvrir, après tout le monde, je sais !, grâce à différents articles évoquant son succès populaire....Un auteur de polars, qui a choisi de ne pas s'abriter derrière un héros récurrent, mais plutôt de plonger ses lecteurs dans des atmosphères très variées. Couronnée de nombreux prix polars "provinciaux", sa carrière nationale peine à décoller. Mais grâce à une relation rencontrée sur un salon provincial, il accède enfin aux éditions Presse de la cité. Puis c'est le soutien de Gérard Collard et l'édition poche avec le prix des maisons de la presse qui le fait accéder à la cour des grands : le prix Figaro des dix plus gros vendeurs de romans en 2013....

Quelques lignes d'introduction à "Nymphéas noirs" :

"Trois femmes vivaient dans un village.
La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste.
Leur village portait un joli nom de jardin. Giverny.
La première habitait dans un grand moulin au bord d’un ruisseau, sur le chemin du Roy ; la deuxième occupait un appartement mansardé au-dessus de l’école, rue Blanche-Hoschedé-Monet ; la troisième vivait chez sa mère, une petite maison dont la peinture aux murs se décollait, rue du Château-d’Eau.
Elles n’avaient pas non plus le même âge. Pas du tout. La première avait plus de quatre-vingts ans et était veuve. La deuxième avait trente-six ans et n’avait jamais trompé son mari. Pour l’instant. La troisième avait onze ans bientôt et tous les garçons de son école voulaient d’elle pour amoureuse. La première s’habillait toujours de noir, la deuxième se maquillait pour son amant, la troisième tressait ses cheveux pour qu’ils volent au vent.
Vous avez compris. Toutes les trois étaient assez différentes. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret, en quelque sorte : toutes les trois rêvaient de partir. Oui, de quitter Giverny, ce si fameux village dont le seul nom donne envie à une foule de gens de traverser le monde entier juste pour s’y
promener quelques heures."

Giverny, le monde des impressionnistes, tout cela m'a tout de suite attirée. En plus de l'intrigue à rebondissements très bien construite, ce livre m'a appris de nombreux détails sur la vie et l'oeuvre de Monet et s'avère une passerelle vers une découverte de musées un peu oubliés comme celui de Vernon.

Pour continuer l'approche de l'oeuvre de Monet, une jolie vidéo sur le jardin de Giverny par un jardinier anglais "of course". en écho aux remarques acerbes du personnage "de la sorcière" sur les peintres et amateurs du jardin de Giverny...

Brève de lecture : "Nymphéas noirs" de Michel Bussi

Puis, pour conclure, une vidéo de l'auteur autour de son métier et ses succès....

Retour à l'accueil