Alors que les préparatifs pour la course hippique de Kernic battaient leur plein au fond de la baie, les baigneurs profitaient du soleil un peu plus ardent cette après-midi pour s'adonner à une petite trempette rapide.

Ignorés par les touristes, l'aigrette et le courlis cendré attendaient patiemment que la marée monte pour pêcher leur repas du soir.

Après escalade des rochers et galops le long du sentier, Ckéva a apprécié une petite pause à l'ombre d'un banc, me permettant ainsi de saisir l'atmosphère estivale de la plage.

Entre terre et mer
Entre terre et mer
Entre terre et mer
Retour à l'accueil