Pour la 131e année la baie du Kernic s'est transformée pour deux jours en un hippodrome.

Le succès de ces courses est tel que les parkings aménagés à proximité ne suffisent pas et que les voitures envahissent aussi la baie. Nous avons préféré nous installer à l'écart pour pouvoir filmer et photographier au plus près attelages et chevaux. Rapidement les photographes équipés de très gros téléobjectifs nous ont rejoint. L'emplacement était idéal, même si nous étions au delà de la zone autorisée. Un petit rappel à l'ordre a rétabli momentanément l'ordre, mais tout le monde a repris bien vite sa position, dès que "l'autorité" avait tourné le dos....

Après avoir fait le plein de photos et de rushs vidéos, nous sommes allés faire un tour du côté des tribunes pour capter l'ambiance si particulière de ces courses...mélange de gens du cru et de propriétaires : deux citoyennes britanniques, installées confortablement dans des fauteuils de plage autour d'une table pour le "tea", abritant deux magnifiques caniches royaux bicolore, côtoyant gentiment les léonards à l'accent si prononcé...touristes allemands en shorts et birkenstok, campeurs séjournant de l'autre côté des dunes, randonneurs profitant du spectacle depuis le GR surplombant la baie....

Poésie des noms donnés aux chevaux....Vénus D'aunay, gagnant de la course montée,

Antilope Tepol, portant bien son nom, gagnant de la 4e, et Appolon du dollar gagnant de la 5e.

Surprise de voir que ce milieu aussi se féminise en particulier dans les courses montées. Une très belle après-midi sous un soleil ardent.....

Et la baie devient hippodrome
Et la baie devient hippodrome
Et la baie devient hippodrome
Retour à l'accueil