Les averses de la nuit ont fait remonter le niveau de l'eau dans le Morbic. Le ruisseau chante à nouveau et Ckéva en profite aussitôt pour aller y patauger et se rafraîchir.

Retour à l'accueil