Avec la première chute des températures, les bécasseaux variables sont de retour dans la baie de Goulven.

Pendant que la miss profitait des vasières pour parfaire son fumet, j'ai pu observer quelques bécasseaux luttant contre le vent pour attraper quelques vers dans les flaques.

La miss a bien profité de mon dos tourné pour trouver une vieille charogne où se rouler avec délectation et c'est fenêtres ouvertes que nous avons regagné la maison. Charitablement, je lui ai évité le rinçage au jet et lui ai accordé une bonne douche chaude et parfumée, à notre arrivée à la maison, étant donné la fraîcheur automnale....

Retour à l'accueil