Un ornithologue avait sorti sa longue vue au bout de la digue pour observer le début des migrations des oiseaux. Les jolis canards sont de retour, alors que les sternes sont toujours présentes. Quatre cormorans regardaient tout ce petit monde s'ébattre au ras des vasières. Heureusement, ckéva avait décidé de rester du bon côté de la barrière qui a été ré-installée pour préserver leur zone de repos.

Un pêcheur installé au bord de la plage attrapa un poisson. Difficile de dire de quoi il s'agissait, car il l'a remis à l'eau très rapidement : à la recherche de la beauté du geste sans doute....

Je ne cessais de m'étonner devant la douceur de l'air en cette après-midi d'octobre. Les nuages étaient restés accrochés à l'intérieur des terres, laissant l'azur du ciel teinter d'un bleu soutenu la mer si calme.

Le chant d'un oiseau résonna non loin des oyats. Un rouge-gorge perché sur un arbuste s’époumonait au soleil.

Octobre si doux
Retour à l'accueil