La première tempête d'hiver en automne, le crachin persistant et surtout l'absence de lumière avec des jours gris qui nous donnent envie d'allumer guirlandes et bougies. Moins de balades, mais des ateliers très intéressants autour de Chagall, Magritte ou Camus et un concert à St Houardon pour terminer le trimestre.

La bayadère, bien qu'en rediffusion depuis le Bolchoï, a donné le coup d'envoi des fêtes de fin d'année. De jolis cadeaux et attentions pour mon anniversaire, Ckéva le fêtant à sa manière, en dévorant en douce les côtelettes d'agneau, qui attendaient d'être grillées dans la cuisine. Qui a dit que 7 ans était l'âge de la sagesse chez les setters ?

La fin des travaux de peinture à la maison...avec un bureau vert amande pour Patrick, en souvenir de sa chère grand-mère. De belles lectures, films ou séries, bref les activités que l'on apprécie à cette saison....

C'était le mois de décembre
Retour à l'accueil