C'était le mois de novembre

Un mois avec des levers de soleil émergeant de la brume derrière les bouleaux , mais aussi des après-midi si douces, qu'on se croirait presqu'en été. Les petits passereaux du jardin sont de retour, car la chute des températures est bien réelle, les mangeoires sont raccrochées, de même que les demi-noix de coco remplies d'un mélange de graisse et de graines qui remportent beaucoup de succès. Les châtaignes déposées sur la pelouse pour attirer les écureuils ont eu la faveur des geais gourmands, mais peu équipés pour les décortiquer.

De belles lectures ce mois-ci avec "Pas pleurer" et cette belle langue, le fragnol et aussi un livre audio, plus ancien, pour accompagner mes balades...attention à ne pas trébucher, quand le récit devient captivant ! Des opéras si différents, Carmen et le Barbier de Séville, mais des artistes à leur summum et un son enfin bien réglé pour un meilleur confort d'écoute. Des conférences qui m'ont fait voyager des pôles au sous-continent indien et des classiques de la littérature françaises redécouverts en atelier. L'étude des différentes phases du cubisme en atelier d'histoire de l'art : me voici plus savante !

Et le plus important : des nouvelles encourageantes de mon amie V.

Retour à l'accueil