Un oratorio de Schoenberg

"Un survivant à Varsovie pour récitant, chœur d'hommes et orchestre", telle est la dernière oeuvre de Schoenberg présentée ce matin en atelier d'histoire de la musique.

Arnold Schoenberg est né à Vienne (Autriche) en 1874 et mort à Los Angeles en 1951.
Schoenberg était professeur à l'Académie de Berlin lorsque les lois antisémites passèrent en 1933. Il émigra alors aux États-Unis où il prit la nationalité américaine. Schoenberg vécu son exil comme une trahison envers son peuple, et ressentit un devoir absolu de mémoire envers toutes les victimes juives du 3ème Reich allemand.

Schönberg l’écrivit en moins de dix jours en Août 1947. Cette œuvre est une commande de la fondation Koussewitzky (créée par le chef d’orchestre russe du même nom, naturalisé américain, et mécène de jeunes compositeurs de son époque). Pour cette œuvre, Schönberg s’est inspiré à la fois du récit d’un rescapé de la Shoah, et d’autres témoignages de survivants.

Tous les éléments d'analyse (musicale et mémorielle) sont présentés dans un document très intéressant mis en ligne par l'académie de Grenoble.





Retour à l'accueil