Surprise à notre arrivée à Coblence à proximité du "Deutsches Eck", monument érigé au confluent de la Moselle et du Rhin, de voir les cabines d'un téléphérique traverser le Rhin pour rejoindre sur l'autre rive la citadelle Ehrenbreitstein.

Avec ses 18 cabines, Il offre une capacité de 7600 personnes/heure (la plus forte au monde) et la distance entre les deux gares est d'un peu moins de 900 mètres.

Construit initialement pour acheminer rapidement les visiteurs vers l'exposition florale BUGA 2011 organisée dans la citadelle, il devait être démonté au bout de trois ans (date à laquelle il devait être amorti) pour satisfaire aux exigences de l'UNESCO. Mais les coblençois en ont décidé autrement...Son exploitation a été prolongée pour une période de 10 ans, après négociation d'un accord avec l'UNESCO.

De quoi rassurer les opposants au projet brestois ?

Koblenz seilbahn : un avant-goût du projet brestois
Koblenz seilbahn : un avant-goût du projet brestois
Koblenz seilbahn : un avant-goût du projet brestois
Koblenz seilbahn : un avant-goût du projet brestois
Koblenz seilbahn : un avant-goût du projet brestois
Retour à l'accueil