Le crachin tenace ne nous a pas découragées...juste de quoi embuer les lunettes. Hélas, la marée était haute et les chars à voile immobiles, échoués tout en haut de la plage.

Quelques kite-surfeurs cherchaient vainement le vent au bord de l'eau mais les ailes se dégonflaient rapidement.

Seules traces de l'été, de loin en loin, des châteaux de sable ornaient le sable de leurs douves et remparts.

Quant aux oiseaux, ils sont déjà de retour, signe certain que l'été s'éloigne : Au fond de la baie, sur les herbus, une vingtaine d'aigrettes s'étaient regroupées tandis que remontant la grève avec la marée de petits limicoles s'agitaient.

Chars échoués...
Retour à l'accueil