A l'encre russe

Qu'est ce qui nous pousse à choisir un livre. L'auteur, la couverture, le titre.... Ici, je dois dire que le titre m'a séduite et attirée tout de suite. Le fait que ce soit un roman écrit par Tatiana de Rosnay, dont j'avais déjà apprécié plusieurs romans, m'a encouragé à le retenir. Il me fallait quelque chose de léger pour contrebalancer la lecture "sérieuse" de "la fin de l'homme rouge" de Svetlana Alexievitch.

J'aime bien lire en parallèle deux livres. Je les choisis complètement opposés, et j'en apprécie d'autant plus la lecture, comme si la lecture de l'un me reposait de l'autre.

L'histoire de l'encre russe : Nicolas Kolt est jeune, beau, riche et célèbre. Il est écrivain. Son premier roman, "L'enveloppe" s'est vendu à des millions d'exemplaires et un réalisateur américain s'en est emparé pour faire un film. Nicolas Kolt a des tonnes d'amis sur Facebook, autant de followers sur Twitter, on le reconnait dans la rue, il a fait le tour du monde pour promouvoir son livre. Ce succès, aussi soudain que gigantesque, "un tsunami", bouleverse sa vie et lui monte à la tête. Trois jours au Gallo Nero, un palace italien qui sent "la cannelle et le soleil, le citron et la lavande", mais surtout, respire "le plaisir et l'argent.", trois jours pour se reposer, se remettre à écrire, profiter de sa jeune et jolie maîtresse… Mais deux événements majeurs vont bouleverser à nouveau sa vie, et le remettre sur le chemin de l'écriture.

En arrière-plan du récit de ces trois jours, où sont décrits avec acuité et humour les effets de la célébrité sur le jeune auteur, les fastes de l'hôtel et la faune qui s'y prélasse, Tatiana de Rosnay tisse une intrigue, largement inspirée d'un événement personnel qui s'est produit au moment du renouvellement de son passeport au pôle de la nationalité.

Un extrait

"Les bateaux sont de retour, avec leur chargement de clients triés sur le volet, venus boire un cocktail, dîner au Gallo Nero, ou peut-être y passer la nuit. Une fois encore, Nicolas pense au livre, et aux mensonges à son entourage. Bientôt, il va devoir s'asseoir, se montrer responsable, et l'écrire ce roman."

Retour à l'accueil