Samedi nous sommes arrivées pile à la renverse de la marée dans la baie de Plouneour Trez. Les ornithologues remontaient rapidement la baie pour mettre à l'abri leurs précieux appareils, trépieds et longues vues.

Alternance des marées

Tandis qu'au même moment, les kite-surfeurs débarquaient en masse sur le sable, silhouettes d'insectes au corps noir étroit doté d'ailes découpées et bigarrées.

Comme des insectes s'échappant de leur chrysalide, ils secouaient et déployaient leurs ailes.

Les ailes colorées jonchaient le sable attendant d'être harnachées à la taille des petits hommes et femmes vêtus de noir. Concentration extrême et hâte intense se lisaient sur les visages. Tous n'étaient tendus que dans un but : chevaucher les flots et s'arracher à la pesanteur...voler, ne serait-ce que quelques secondes...

Alternance des marées
Alternance des marées
Alternance des marées
Alternance des marées
Alternance des marées

Enfin prêts, ils se sont élancés et ont commencé leurs acrobaties, défiant les oiseaux de la baie en tentant de s'envoler.

Alternance des marées
Alternance des marées

Les images animées rendent compte de cette fièvre qui anime tous ces adorateurs du vent. Air impulsé à grands coups de pompe dans les ailes pour les gonfler, ils avaient l'air de shadocks...., puis réglage de l'aile et hop on décolle.....enfin pas tous....et le ciel de la baie se remplit de toutes ces couleurs éclatantes animant la grisaille du jour.

Pendant ce temps, au fond de la baie, loin de toute cette agitation, blanches et imperturbables, les aigrettes garzettes s'élèvent au dessus des herbus dans un lent vol plané.

Alternance des marées
Alternance des marées
Retour à l'accueil