Au détour du chemin, l'enclos de Berven

A nouvel itinéraire, son lot de découvertes. Grâce à mon nouvel ami GPS, j'ai suivi hier une route offrant de nouveaux points de vue pour me rendre à Santec. Le soleil radieux invitait à s'arrêter pour admirer le château de Kerjean, mais je sentais, à l'arrière, la Miss trop impatiente d'en découdre, puis ce fut le clocher remarquable de la chapelle de Berven. Alors au retour, je fis un arrêt à Berven pour regarder de plus près ce clocher qui avait attiré mon oeil.

En fait il s'agit d'un enclos paroissial, même s'il ne comporte ni cimetière, calvaire ou ossuaire.

L'enceinte qui entoure la chapelle est fermée par une muraille en belles pierres soigneusement appareillées, au pied de laquelle court un banc de granit sur lequel des générations de pèlerins ont pris leur repos.

L'entrée monumentale est formée par un arc de triomphe à trois arcades, séparées par des pilastres doriques d'un côté et des colonnes corinthiennes de l'autre. Un escalier accède à la plate-forme qui n'a plus, ou qui n'a jamais eu, sa balustrade de couronnement.

Le clocher, très élégant et très bien proportionné dans ses formes, est dans le genre de celui de Roscoff, à dômes superposés. Sur la base on lit : Cette chapelle commencée 1567.

Au haut de cette base, bien élevée, bien dégagée, règnent une double balustrade saillante et une double chambre des cloches, la dernière accostée aux angles de quatre jolis clochetons. Par dessus monte une série de trois lanternons devenant de plus en plus étroits jusqu'au sommet.

La chapelle Notre-Dame-de-Berven (1573-1576), a été édifiée par l'atelier de Kerjean (à la suite d'une délibération des paroissiens de Plouzévédé datée du 21 juin 1573) et dénommée primitivement Ilis an Itron Varia an Derven (église Notre-Dame du Chêne). Elle aurait été fondée au VIème siècle par des disciples de Saint Paul Aurélien dont saint Tévédé ou Trévédé. Une autre tradition attribue la cause de la fondation de cette chapelle à la fontaine sacrée de Kermojean-Huella. Elle est en forme de croix-latine, à trois vaisseaux lambrissés. L'édifice comprend une nef avec bas-côtés de quatre travées, un transept et un choeur peu débordant. La nef est séparée des bas-côtés par des colonnes cylindriques sous chapiteaux, avec soubassements moulurés ; ces piliers supportent des arcades en plein cintre. Les entrants de la voûte sont terminés en gueules de dragon. A la longère sud de la chapelle de Berven est accolé un petit oratoire appelé le Pénity

Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven

J'ai été agréablement surprise de trouver la chapelle ouverte. L'intérieur réservant de bien jolies surprises :

A l'intérieur on trouve trois nefs et deux branches de transept. La nef est séparée du chœur par un chancel en pierre composé de colonnes cannelées et d'une porte centrale. Au-devant est un jubé en bois auquel est adapté un crucifix avec Notre-Dame et saint Jean des deux côtés. Quatre panneaux en bas-reliefs retracent les scènes suivantes : L'Ecce-Homo. — Le Portement de la croix. — N.-S. déposé de la croix et mis sur les genoux de sa mère.— La Mise au tombeau. Au-dessous court une petite frise d'une grande élégance. Les clôtures latérales sont formées d'un chancel à colonnettes cannelées en bois, avec soubassement, entablement à frise, corniche et tympans.

Une bien jolie découverte !

Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Au détour du chemin, l'enclos de Berven
Retour à l'accueil