Une douceur étonnante, des coups de vent du sud secouant nos volets pendant la nuit, des roses et des géraniums toujours en fleur, des arbustes déboussolés par la météo se couvrant de fleurs en décembre, de belles éclaircies toutefois pour découvrir encore de nouvelles balades, une miss qui vieillit doucement passant en quelques secondes du ronflement profond dans le canapé à la sur-excitation précédant les promenades, des fêtes de fin d'année très calmes et l'impatience grandissante que les cours et conférences de l'UTL et les retransmissions du NY Met opera reprennent.

Quelques bons livres : l'opération Napoléon d'Indridason et Tant de chiens de Boris Quercia, coup de coeur de Pierre Faverolle du blog Blacknovel1.

Un superbe documentaire Relève, l'opéra selon Millepied, un film dont le titre entre tellement en résonance avec 2015 : "a most violent year" de J.C. Chandor avec Oscar Isaac que j'avais tellement apprécié dans la série "Show me a hero", la série norvégienne "occupied" diffusé par Arte et les derniers épisodes de "Downton Abbey".

Des liens amicaux toujours forts surtout en ce mois riche en anniversaires...qui aident à mieux supporter ce mir kerzu.

Flash-back sur décembre 2015
Retour à l'accueil