Rétro janvier 2016

Mois très riche, en spectacles, avec la reprise des Pêcheurs de perles, qui fit un tabac au Liberté. La salle programmée étant trop petite : on a refusé du monde pour la première fois, même si certains spectateurs ont accepté d'assister à la retransmission, assis sur une chaise en bois.

Puis ce fut en cette fin de mois, Turandot avec la très belle prestation d'Anita Hartig dans le personnage de Liu.

Riche en expositions aussi avec l'exposition Mattotti aux capucins et la découverte d'un nouveau lieu, la galerie de Rohan, consacrée elle-aussi à l'art contemporain et l'exposition d'un artiste d'origine brestoise, Marc Didou, "Juste une illusion". Deux réussites dans des approches très différentes de l'art contemporain.

Riche en lectures aussi avec le dernier joël Dicker "le livre des Baltimore", qui bien que d'une lecture agréable, m'a déçue... impression de déjà vu et un Delphine de Vigan "Rien ne s'oppose à la nuit", dont j'ai aimé certains chapitres et d'autre moins...impression mi-figue mi-raisin donc. Par contre j'ai entamé la lecture d'un nouvel auteur suisse Hansjörg Schneider publiant en allemand. Il tisse l'intrigue de ses romans policiers dans la région se situant entre Bâle et l'Alsace, pile où l'on a l'habitude de séjourner. J'espère passer un bon moment à essayer de résoudre l'énigme.

Riche en balades, surtout sur la commune de Plouguerneau, avec de belles lumières, des chaos granitiques impressionnants, des chapelles et des statues parsemées sur les chemins

Riche en découvertes musicales ou autres, lors ou à l'issue des ateliers de l'UTL avec un essai de nouvelle thématique un peu fourre-tout pour les posts : les miscellanées (so chic !).

Riche en photos, bien sûr, avec les mésanges huppées et les sittelles enfin de retour dans le jardin !

Riche en conférences, en fars et phares, et en émotions avec les thématiques retenues par Louis Cozan et Patrick Hervé à l'UTL.

Un très beau début d'année donc !

Retour à l'accueil