De retour à l'opéra avec Roberto Devereux

Il n'y avait pas foule, hier soir, pour écouter le dernier volet du cycle Donizetti, mettant en scène les reines fameuses : après Anne Boleyn et Marie Stuart, cet opéra nous dévoilait un épisode de la fin de la vie de la reine Elisabeth.

Qui était donc ce Robert Devereux, ayant donné son titre à l'opéra de Donizetti. Robert Devereux (10 novembre 1565 – 25 février 1601), 2e comte d’Essex, était un favori d'Élisabeth Ire d'Angleterre, disgracié en 1600 et, après avoir fomenté un complot, décapité à la hache.

Pourtant au baisser de rideau, l'ensemble des spectateurs du Met se leva pour saluer la performance des quatre chanteurs principaux : Matthew Polenzani, Sondra Radvanovsky, Marius Kwiecien et Elina Garanca.

La critique du NYTimes comme souvent nous avait promis une très belle soirée.

C'était donc un public de connaisseurs (une cinquantaine de personnes environ) qui s'était regroupé dans la petite salle du Liberté. Et pour une fois, j'ai bénéficié des commentaires érudits d'une jeune femme assise à mes côtés...La prochaine saison 2016 - 2017 s'annonce très belle, avec Tristan et Iseult, Eugène Onéguine, Russalka, la Traviata, Roméo et Juliette, Le cavalier à la rose et un Amour de loin d'un compositeur Finlandais à découvrir...entre autres, mais avant, pour fêter le 10e anniversaire des retransmissions live, le Liberté propose la rediffusion du premier opéra diffusé en live : La flûte enchantée le 23 mai à 20h00.

Retour à l'accueil