Février, plein de découvertes de nouveaux itinéraires, s'est brutalement interrompu.

La vie vous joue des tours, parfois. Mais ces instants stressants ont été aussi riches d'enseignements, de prises de conscience, de réveils parfois douloureux, mais certainement nécessaires. J'ai appris, ou la vie m'a appris à toujours voir le "silver lining" des épreuves qu'elle m'envoyait. Parfois cela demande du recul, des efforts, pour pouvoir évacuer les pensées toxiques et retrouver la sérénité, savoir occulter les pressions empoisonnées pour simplement partager le moment présent dans toute son intensité avec les seules personnes qui vous sont chères, en ayant pleinement conscience de la fugacité de ces instants.

Dans ces moments là, on se serre les coudes et le soutien inconditionnel des ami(e)s vous aide à franchir ce cap. Savoir que l'on pense à vous, recevoir le SMS ou l'email qui éclaire ces jours sombres, vous évite de glisser dans les eaux troubles du chagrin.

Alors je ne veux garder de ces deux mois que le souvenir de jolies balades à Mordreuc, Léhon, ou au Moulin du Prat, des glaces partagées sur la grand Plage de Dinard, des souvenirs qui remontent à la surface en regardant les boutons d'or qui bordent le chemin de halage. "Maman, aimes-tu le beurre ?" en agitant la corolle d'or sous son menton et en découvrant ravie son sourire, témoin du souvenir partagé, ou de nos fous-rires étouffés, au milieu de la nuit, quand nous faisions un concours de grimaces devant le miroir de la salle de bains...

Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Boutons d'ors et rires étouffés....
Retour à l'accueil