Nous avons continué notre visite avec la chapelle Guicquelleau dont le placître et le petit jardin attenant sont fleuris de nombreuses variétés d'hortensias, créant ainsi un petit havre de verdure invitant à la méditation. C'est une réalisation de la Société d'Horticulture du Bas-Léon pour promouvoir le tourisme en Bretagne au Pays des Abers en alliant horticulture et architecture. Des bancs ont été installés le long des massifs permettant d'admirer l'extérieur de la chapelle avant d'y pénétrer.

La Chapelle de GUICQUELEAU tire son nom de SAINT VELLE, ermite venu du pays de Galles au Ve ou VIe siècle, et qui vécut dans le vallon voisin de Toulran.

La chapelle de plan rectangulaire possède un clocher à deux chambres, amorti par un lanternon. En 1986, les habitants du village et l’Association « Les Amis du Folgoët » se sont mis en devoir de la sauver des ruines A l’intérieur, on voit encore aujourd’hui, un Maître-Autel Louis XV avec des boules dorées ; un autre autel en pierre, autrefois décoré de roses et d’œillets ; les statues de Sainte Marguerite et de Saint Vellé posant sa main sur la tête d’un enfant (il est invoqué contre les maux de tête !).

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

A l'intérieur de la chapelle, on pouvait découvrir les installations de Dominique Attiba ainsi que des statues de Ste Marguerite et St Eloi.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

Après avoir cherché la chapelle de l'immaculée Conception à Guisseny sans la trouver, nous nous sommes dirigés vers Goulven et la chapelle Penity. Dominant la baie, elle offre une très belle vue s'étalant de la Digue à Plouneour Trez.

Selon la tradition, la chapelle de Pénity (" Peniti " en breton qui signifie " la maison de pénitence") fut bâtie à l'emplacement de l'ermitage de Saint-Goulven. Remplacée plusieurs fois, le monument actuel date du 16e siècle. En 1670, le recteur de la paroisse Jean Trévian effectua d'importantes restaurations sans détruire l'unité du style : un style flamboyant breton, un plan rectangulaire, un clocheton à jour… La porte latérale, au sud, est particulièrement ouvragée : des arcs en accolades qui s'épanouissent en une fleur de lys, et de chaque côté, une tête de moine à large tonsure et longue barbe (probablement une représentation des disciples de Saint-Goulven) sculptée en ronde-bosse très accusée. A l'intérieur de la chapelle plusieurs représentations de Saint-Goulven sont visibles : une statue se portant en procession, posée sur l'autel et une représentation en évêque sur un des vitraux en compagnie de Saint-Yves. Trois autres statues viennent compléter l'ensemble : une statue de la Vierge Marie, de Joseph et de Saint-Herbot.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

A l'intérieur, nous avons été charmés par les œuvres de Patrick Nicol. Artiste navigateur, il sillonne les côtes bretonnes à la recherche des matériaux dont il nourrit sa création artistique.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

Arrivés à Lochrist, nous avons découvert sa curieuse chapelle.

A l'origine, Lochrist comprenait une basilique et un prieuré, peut-être de l’ordre du temple ou de l’hôpital, fondé par la famille de Kermavan.
En 1331, le prieuré passe sous la dépendance de l’abbaye de St-Mathieu fine terre par un accord passé entre Alain de Carman et Guillaume, abbé.
Dans la 2ème moitié du 16e siècle, les bénédictins abandonnent le prieuré dont les bénéfices sont octroyés à un prieur commanditaire.
En 1778, démolition de la maison prieurale et des dépendances par un incendie.
En 1781, décret de Mgr de la Marche, évêque de Léon, supprimant le titre de prieuré et le rattachant au séminaire de Léon.
En 1785, démolition de la basilique dont on ne garde que le clocher et reconstruction d’une chapelle modeste et d’un presbytère; pendant la révolution, le tout sera vendu comme bien national.
Aujourd'hui, il ne subsiste que l’antique clocher trapu et massif et un sarcophage en granit.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

A l'intérieur de la modeste chapelle, on pouvait admirer de nombreuses oeuvres de Yvon Ollivier Henry, sculpteur principalement d'ardoise. J'ai aimé son travail, alternant le lisse, le granuleux, le ciselé. Il faut les observer de près pour se convaincre qu'il ne s'agit pas de bois mais de schiste.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

Notre tour, ce dimanche, s'est achevé par la visite de la chapelle Kerzean, où nous avons pu bénéficier des explications détaillées du guide présent sur place, qui nous a d'abord détaillé l'architecture de la chapelle et incités à aller voir de plus près le calvaire à autel, nous expliquant son usage lors des pardons traditionnels.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

Il nous a ensuite présenté l'intérieur de la chapelle, son mobilier, ses statues et vitraux.

L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)
L'Art dans les Chapelles du Léon (3)

Notre guide nous a ensuite donné des explications sur le travail des deux aquarellistes exposant à l'intérieur : Gilles Brunerie et France Salaun.

Retour à l'accueil