Rétro juillet 2016

Il est de plus en plus difficile de s'atteler à cette rétrospective mois après mois, tant les actes de barbarie se répètent et se rapprochent. Il ne s'agit pas d'oublier, ni de se mettre la tête dans le sable, mais comment mettre des mots sur ces actes ignobles. Alors plus que jamais, je prends conscience de la chance que j'ai (que nous avons ?) de savoir profiter de petits moments tout en ayant pleinement conscience que tout peut soudain s'arrêter brutalement...

Juillet, le mois des hortensias...c'est devenue une vraie mode cet été sur les réseaux sociaux : j'ai vu des meringues "hortensias", des ongles "hortensias", que sais-je encore....j'en resterais quand à moi à ceux qui ne sont pas encore dans le jardin, et dont je rêve...

Juillet, les températures montent enfin, suffisamment pour nous faire prendre conscience du réchauffement climatique ! Bonheur de ce "paddleur" (je ne sais pas comment on les appelle) qui met sa planche à l'eau et part sous les rayons déjà ardents du soleil glisser sur une mer immobile, tout argentée

Juillet et ses expositions : Chagall, bien sûr pour une deuxième visite, qui ne sera certainement pas la dernière, tant j'aime ce peintre,

La Gacilly et son festival photo, qui prouve que l'on peut conjuguer gratuité et qualité

Juillet et ses oiseaux, entrés dans la boite ou pas : le joli pic vert ; pour le chardonneret et le bouvreuil, il faudra se contenter du souvenir de l'envol

Juillet et les fêtes maritimes de Brest avec toutes ses voiles, grandes ou petites, blanches ou colorées, cette foule se pressant sur les quais pour admirer le vire-vire, cette météo de rêve et cette envie que les quatre ans nous séparant de la prochaine édition passent très vite

Juillet et ses somptueux couchers de soleil en côte d'Armor. Les levers de soleil, juste délicatement rosés sont très bien aussi, surtout quand ils accompagnent mes petits-déjeuners dans la véranda...

Retour à l'accueil