Que retenir de ce mois : l'impression que l'été se prolonge, des ciels bleus sans nuage, des températures très douces, des couleurs d'automne qui tardent à s'installer.... une routine qui s'installe avec des va et vient entre Finistère et Côtes d'Armor, des balades partagées, une sérénité retrouvée...

 

Rétro octobre 2016

Octobre, c'est aussi une nouvelle saison de spectacles proposés par le Met, la Comédie Française et le Bolchoï en "direct live" au Liberté. 

Moins de lecture ce mois-ci, à part la biographie romancée de Daphné du Maurier, que j'ai beaucoup aimée, alors que je n'aime pas ce genre de littérature habituellement. Mais le talent de T. de Rosnay m'a entraînée et il m'était difficile de me détacher de son héroïne, qu'elle a su rendre si attachante. Quant à Ph. Kerr, je continue l'exploration de cette période trouble de la seconde guerre mondiale, en suivant les enquêtes de Bernie Gunther.

Octobre a sonné aussi la reprise de mes chères séries avec la belle surprise "d'Indian Summers", les retrouvailles avec Saga Noren, toujours aussi "barrée" et attachante dans la saison 3 de the Bridge, la guerre sans merci entre le père et le fils Savastano dans "Gomorra", des univers si différents mais qui permettent une évasion complète

Octobre c'est encore l'exploration du sentier côtier sous les jolies lumières de l'automne, les ciels anthracites, la couleur de la mer passant du turquoise, au jade, du noir à l'aigue marine

Octobre c'est aussi un record (2000 m lors de ma dernière session à la piscine) distance que je ne pensais pas pouvoir nager lors de mon retour à la piscine en juin. Je sens encore les courbatures qui m'avaient empêchée de dormir après un bien court 750 m.....lors de cette première session.

Rétro octobre 2016
Retour à l'accueil