Non, ne fuyez pas ! Je n'ai pas soudainement décidé de changer la ligne éditoriale "d'une vie de setter" pour le transformer en blog d'opinions politiques en ces temps de primaires et autres débats. C'est juste un "clin d'oeil" à mon amie M., qui m'a indiqué dimanche, que l'on pouvait remonter sur Plouedern en empruntant la rive droite du Forestic.

Hier donc, j'ai exploré la rive gauche. Ce matin, la Miss étant prête dès l'aurore à se balader, j'ai décidé de continuer la promenade en empruntant la rive droite.

Après avoir admiré les effets du givre sur l'étang et la végétation,

Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....

j'ai pris le chemin à droite du Forestic pour remonter sur le village.

Une fois le petit pont  franchi, j'ai laissé sur la droite une ancienne carrière. Contrairement à la rive gauche, ici  le chemin est plutôt étroit ; il serpente en contrebas et à l'ombre d'un coteau. A l'extrémité, il se termine par un chemin agricole, traverse un champ et débouche sur une route. 

Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....

Décidant de rebrousser chemin, j'ai aperçu sur la gauche le clocher du village. J'ai redescendu le champ pour trouver (je le croyais) le chemin qui menait au village. Au début tout allait bien. J'ai remis la miss en liberté et me suis contentée de la suivre. Le chemin était plutôt difficile, escarpé par endroits et je pouvais constater que la campagne du Léon n'était pas épargnée par les décharges sauvages....J'ai donc utilisé la force de traction de la miss pour franchir plus facilement quelques obstacles. Au bout de ce chemin, j'ai buté à nouveau sur un champ. De l'autre côté de la prairie, l'on pouvait apercevoir quelques maisons et le clocher du village.

Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....

M'apprêtant à renoncer, j'ai trouvé en contrebas un chemin agricole et décidé de le suivre. Je suis arrivée à nouveau dans le lit du Forestic, ai trouvé un gué et l'ai franchi. Il m'a semblé alors reconnaître le chemin que j'avais emprunté la veille....quelle erreur !

Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....

Ce qui me semblait être le chemin s'est révélé rapidement être une zone d'épandage de lisier cachée par un épais tapis de feuilles. Je ne m'enfonçais pas dans de la boue, mais dans de la bouse à en juger par la couleur de mes bottes. Le doute fut rapidement levé quand je vis au centre du sentier une sorte de conduite en béton. J'ai décidé de suivre tout de même ce sentier espérant enfin arriver au village. Après avoir franchi un amas de branchage et une chaîne, j'ai retrouvé au bout du chemin, le bon bitume que j'ai emprunté pour revenir à mon point de départ. J'avais enfin trouvé la rue de l'étang, à défaut d'avoir trouver le sentier qui y mène....

 

Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....
Pourquoi la droite est une mauvaise option....

La morale de cette histoire : la rive gauche présente moins de risques et sent meilleur que la rive droite bien sûr...!

Retour à l'accueil