Le premier bain de l'année

Ckéva en avait des impatiences dans les pattes. Nous sommes donc parties de bonne heure, bravant les températures très basses, vers la baie de Goulven.

Les oiseaux étaient au rendez-vous, remontant la baie, en suivant les flots.  Une aigrette blanche avait déjà rejoint un trou d'eau et s'activait à en piétiner le fond, afin de faire remonter sa pitance à portée de bec.

En haut de la baie, des paddleurs se préparaient, bravant les températures polaires. Ckéva commença à jouer autour d'eux, puis franchit le pas et se jeta à l'eau. Je dus la rappeler pour la convaincre de sortir, car elle ne semblait pas sentir le froid. Elle apprécia tout de même un bon bouchonnage avant de remonter dans la voiture.

Retour à l'accueil