Mai et juin ne sont pas les meilleures périodes pour observer les oiseaux. Mais le golfe de par sa topographie offre tout de même la possibilité d'observer de près aigrettes garzettes, hérons cendrés, cormorans et même une famille de grèbes huppées.

Tout au long des sentiers bordant le golfe, l'on aperçoit leur silhouette blanche gracile. La nourriture est abondante et elles sont habituées à ne pas être dérangées, se laissant donc approcher et photographier de près.

Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés

Un héron avait élu domicile près des étangs en bas du camping. Il s'envolait mollement quand Ckéva se rapprochait, lors de la dernière promenade de la journée. Mais c'est sur les zones humides de l'île aux moines et de l'île d'Arz que nous avons pu les faire rentrer dans la boite.

Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés

C'est au fond du parc du château de Kerguéhennec, que nous avons pu observer un couple de grèbes huppés. La femelle cachait entre ses ailes  deux petits.

Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Aigrettes, hérons et grèbes huppés
Retour à l'accueil