Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Vie de Setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Les paysages de François Dilasser à Landerneau

C'est la thématique retenue par la municipalité de Landerneau, avec la collaboration du FRAC Bretagne pour l'exposition estivale de la Galerie de Rohan.

Le vernissage de cette exposition, hier soir, donnait donc le coup d'envoi d'un week-end très culturel à Landerneau, avec l'ouverture dimanche de l'exposition Henry Moore au FHEL...

 

Mais revenons à François Dilasser. L'exposition s'ouvre sur la place St Thomas par  un accrochage de panneaux sur les grilles de l'église, devant la galerie de Rohan.

Ainsi, l'on peut découvrir le cheminement de la pensée de l'artiste, son processus créatif.

Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau

C'est le panneau consacré à son travail sur les vitraux qui m'a le plus intéressée. De retour à la maison, j'ai cherché à en savoir un peu plus sur l'un de mes blogs de référence, le blog de Jean-Yves Cordier, puisque les vitraux sont l'une de ses thématiques majeures.

Sans surprise, j'y ai trouvé un article présentant le travail sur les vitraux de François Dilasser, et donnant des précisions sur l'histoire familiale, en évoquant le travail de son frère Maurice.

Il y cite également un large extrait de l'ouvrage de M. Dilasser : "sculpter la lumière" :

« Il est des lieux où un parti s'impose d'emblée. Ici, à Ty-Mamm-Doué, ce n'est pas le cas, dans la mesure où l'édifice a déjà des vitraux d'époques et de styles différents.

Ce qui m'a guidé au départ, c'est que c'est un lieu sacré avec un passé que l'on sent bien. Ce n'est pas une cathédrale historique, c'est la chapelle des pardons locaux, l'atmosphère est intime, recueillie dans son cadre d'arbres et de verdure.

Pour moi, le vitrail est avant tout, trouant l'opacité des murs, une fenêtre : faire entrer la présence du ciel, de sa lumière ; parfois, par des dépolis ou des grisailles, rendre sensibles les passages du soleil et de l'ombre, le mouvement du paysage discernable alentour : j'aime que l'édifice ne soit pas coupé de l'extérieur.

Je n'ai pas voulu me fixer de thèmes à l'avance : comme toujours quand je peins ou je dessine, c'est au cours du travail que le thème est apparu, mais, même alors, j'ai voulu que rien ne soit trop défini ou explicité. Le travail de la lumière passant dans les formes a peu à voir avec les mots, les formes restent équivoques (riches de possibles).

Venues progressivement à la surface, elles se sont peu à peu structurées autour du thème « étoile » (thème déjà présent, sporadiquement, dans mon travail à cette époque. Ty-Mamm-Doué étant dédié à la Vierge, j'ai pensé aux « litanies » : « Tour d'ivoire, Arche d'alliance, Étoile du matin, Rose mystique », à quelque chose de répétitif... J'ai voulu que les étoiles et l'espace dans lequel elles gravitent évoquent le firmament, le mouvement des astres, l'univers, l'infini, et à travers tout cela la création du monde, la Genèse. Et curieusement, alors que j'avais vu tout d'abord dans les vitraux préexistant des motifs décoratifs abstraits, j me suis aperçu après-coup qu'y figuraient des étoiles, ainsi peut-on relier les vitraux du XIXe siècle à ceux d'aujourd'hui.

Voilà donc mes « thèmes d'inspiration » qui n'ont pas été, encore une fois, le point de départ de ma recherche mais le fruit même du travail, c'est la forme, en se construisant, qui génère le sens.

Il est très difficile d'ajouter un commentaire à quelque chose que l'on a fait. J'espère simplement que dans ce travail on sentira la vie que j'ai voulu y mettre. Que la lumière des vitraux s'accordera à ce lieu habité, un lieu de paix dans notre monde de bruit et d'agitation, un lieu où l'on puisse (comme le dit le cinéaste Youri Norstein) « attendre son âme ».

François Dilasser, décembre 1998 in Maurice Dilasser,  Sculpter la Lumière page 46.

Il est temps maintenant de découvrir quelques images de cette exposition, avec comme fil conducteur le paysage.

F. Dilasser disait ainsi en 1999 : "la vision de la mer, le mouvement de la marche, cela m'aide à réfléchir à la peinture...." Le parcours de l'exposition est ponctué par la poésie des titres : Promenade côtière, l'écriture des vagues, bateau-feu, le jardin de mon père...

       

Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau
Les paysages de François Dilasser à Landerneau

Ce vernissage a été également l'occasion, pour les responsables "Culture" de la municipalité d'annoncer la thématique retenue pour l'exposition de plein air qui débutera le 23 juin : "Landerneau sur Elorn"

L'exposition montrera la diversité des paysages, du petit ruisseau né dans les landes et les tourbières des Monts d'Arrée, pour terminer par un estuaire de près d'1 km de large. L'exposition permettra également de découvrir comment l'Élorn a été aménagé, a permis à de nombreuses activités industrielles de se développer et a servi de cadre pour bâtir des hôtels particuliers et des propriétés de plaisance

Pour tous les détails sur la Galerie de Rohan : cliquez ici.

Les horaires de l'exposition :

L’exposition d’été : tous les jours de 11h à 13h et de 14h à 19h (vacances scolaires été) / de 14h à 18h (période scolaire et vacances de la Toussaint)

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article