Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Vie de Setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

C'était février 2019

Ce mois de février fut marqué par une météo trop belle surtout dans sa deuxième partie. Alors nous en avons profité pour enchaîner les balades en côtes d'armor, retrouvant le chemin vers Cancale.

C'était février 2019C'était février 2019
C'était février 2019C'était février 2019
C'était février 2019C'était février 2019C'était février 2019

ou vers St Lunaire, où trompés par l'air printanier, nous pensions trouver ouverte notre terrasse favorite...A défaut de chocolat, une petite photo pour se rappeler que bientôt, nous y passerons l'après-midi

C'était février 2019
C'était février 2019C'était février 2019C'était février 2019

Nous avons salué nos nouveaux voisins régulièrement

C'était février 2019C'était février 2019

Nous avons fleuri maison et ehpad avec mimosa et jonquilles

C'était février 2019C'était février 2019

Et avons aussi programmé la première balade en Finistère Sud. La prévision météo s'est avérée fausse et en place de ciel bleu c'est une douce grisaille qui nous a accompagnées sur le chemin côtier du côté de Tréboul

C'était février 2019
C'était février 2019C'était février 2019

Nous avons aussi profité du spectacle des grandes marées à St Enogat en regardant les pêcheurs à pied s'ébattre sur le sable à nos pieds.

C'était février 2019

J'ai renoué avec la langue allemande en finissant le dernier roman de JL Bannalec dont l'intrigue se déroule dans la forêt de Brocéliande, puis profité de mon VPN pour visionner les deux saisons consacrées à l'hôpital Charité de Berlin. J'apprécie la trame historique qui permet de découvrir le long chemin parcouru par les femmes pour accéder aux études...

Je me suis aperçue que j'oubliais mon vocabulaire allemand très vite, faute de pratique, et qu'il me faudrait lire plus régulièrement en allemand en alternance avec l'italien, où je me plonge avec tant de bonheur, toute à l'excitation de la découverte.

J'ai testé un nouvel auteur de policier italien, dont la langue et les personnages sont truculents : Giorgio Scerbanenco et ai avalé ou plutôt dévoré le premier tome des enquêtes de Duca Lambertini. J'ai un peu l'impression de retrouver des personnages créés par Exbrayat. Même si le contexte est très noir, il y a une légèreté et une insouciance qui font du bien...

Puis j'ai profité des vacances et de la suspension de mes cours d'italien pour explorer la médiathèque de la Rai et y ai trouvé des pépites : plusieurs nouvelles de Pirandello, que j'ai lues d'abord avant d'en regarder l'adaptation, deux épisodes de Montalbano...

Carpe Diem ! plus que jamais ma devise....

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article