Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Vie de Setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Les notes d'avril

Toujours inspirée par l'une de mes émissions favorites sur FM, "au coeur de l'orchestre", je découvre avec vous deux compositeurs ; le premier français,

Charles Koechlin

Charles Koechlin

Un des compositeurs les plus prolifiques de son temps, Charles Koechlin a édifié durant soixante ans de son activité de compositeur une œuvre riche et diversifiée, entre les formes de chambre, symphoniques, vocales ou la musique pour le cinéma.
Elève à l'École polytechnique, Charles Koechlin est passionné de musique et chargé de faire les « arrangements » des œuvres du répertoire pour le petit orchestre d'élèves. Suite à une longue maladie, il interrompt ses études pour se consacrer entièrement à la musique : au Conservatoire de Paris, il intègre les classes d’Antoine Taudou, de Jules Massenet, d’André Gedalge et de Gabriel Fauré. Doué d'une belle voix de baryton, il chante dans des chœurs et c'est par des œuvres vocales qu'il commence sa carrière de compositeur. Comme il l’affirme lui-même, il se situe dans le mouvement tracé par Franck, Chabrier, Fauré, Debussy, vers la polytonalité et l’atonalité. Il est admiré pour ses talents d’orchestrateur par son maître Gabriel Fauré qui lui confie l'orchestration de sa musique de scène de Pelléas et Mélisande ainsi que par Claude Debussy dont l'éditeur Jacques Durand lui demande d'achever son ballet Khamma.

Il a enseigné et donné des conférences, et a laissé de nombreux écrits théoriques : parmi ses disciples, il convient de citer Francis Poulenc**, Maxime Jacob, Roger Désormière, Germaine Tailleferre**, Henri Sauguet ou encore Cole Porter .

En dépit de l’empreinte que Charles Koechlin a laissée sur l’Ecole française, sa nature indépendante et peu mondaine a fait de ce compositeur un des plus injustement oubliés de l'histoire.

Charles Koechlin en six œuvres :
· Le Livre de la jungle d'après Kipling (1899-1939)
· Cinq Chorals pour orchestre (1912-1920).
· Quintette pour piano et cordes (1917-1921)
· Seven Stars' Symphony (1933)
· Poèmes d’automne
· L'Offrande musicale sur le nom de Bach (1942)

Sources : France Musique

Les notes d'avril

le second italien : Giovanni Bottesini (1821 - 1889)

Il doit peut-être sa carrière au hasard qui voulut que la seule place vacante, lors de son entrée au conservatoire de Milan, fût dans la classe contrebasse. C'est Verdi qui le remarque et lui conseille de mener une carrière de soliste. Virtuose émérite, admiré de ses contemporains, auteur d'une méthode renommée, Bottesini a joué un rôle primordial dans l'évolution d'un instrument auquel il a donné toutes ses lettres de noblesse. Ses oeuvres les plus connues :

  • Duo concertant pour violon, contrebasse et orchestre
  • Concerto pour contrebasse et orchestre

 

Source : Guide de la musique symphonique - F.R. Tranchefort

 

Prenez bien soin de vous et des autres

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article