Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Vie de Setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Miscellanées # 35

"There is always a silver lining" : Toujours tirer parti de ce que la vie vous envoie, parfois de façon brutale...Bref j'ai mis à profit le retour de mes insomnies pour diminuer ma PAL.

 

La condanna del sangue - La primavera del commissario Ricciardi - Maurizio de Giovanni

La condanna del sangue - La primavera del commissario Ricciardi - Maurizio de Giovanni

Avec toujours autant de plaisir à lire les aventures du commissaire Ricciardi.

"Era tardi ma non aveva il coraggio di ritirarsi nella sua cella senza luce, per trovarsi piu solo di quanto non fosse mai stato.

Si spoglio, si vesti per la notte. Gesti meccanici. Avrebbe potuto avere cent'anni, o forse non essera ma nato."

L'accès à la médiathèque de la Rai étant à nouveau possible, j'en profite pour visionner la troisième saison de Nebbie e delitti, série inspirée par le personnage créé par Valerio Varesi.

.

La série policière, initialement basée à Ferrare, est transférée à Turin. Inspiré par la plume raffinée de Valerio Varesi, écrivain et journaliste à la Repubblica, les histoires rappellent vaguement l'atmosphère des Maigret de Simenon.

Y is for yesterday - Sue Grafton

Y is for yesterday - Sue Grafton

J'avais ce livre depuis longtemps dans la PAL de ma tablette. J'ai lu tous les livres de Sue Grafton, la série alphabétique, que j'avais découverte lors d'un séjour outre-atlantique...Malheureusement, l'auteur n'aura pas eu le temps de terminer son alphabet...c'est pourquoi, je l'ai sans doute gardé si longtemps "au chaud". Beaucoup de nostalgie donc à quitter son enquêtrice californienne Kinsey.

Les roches rouges - Oliver Adam

Les roches rouges - Oliver Adam

Changement de décor, cette fois-ci, pour Olivier Adam. L'action est située en Méditerranée, près de Cannes et non plus en côte d'émeraude, mais toujours cette pêche, qui vous empêche de reposer le livre. Pas un chef d'oeuvre, mais juste ce qu'il faut pour oublier un peu...

L'apiculteur d'Alep

L'apiculteur d'Alep

La belle surprise. Je ne connaissais pas l'auteur et ai juste été intriguée par Alep... Tellement mieux que tous les reportages télé ou récits pour conter le parcours de deux réfugiés syriens. Impossible d'oublier ce texte.

Une autre citation d'une libraire-critique Le Failler :

"Inspirée par son travail de bénévole dans les camps de réfugiés en Grèce, Christy Lefteri nous offre un roman à la fois terrible et plein d’humanité. Dans un style sobre et simple, elle alterne présent et passé par la voix de Nuri, homme courageux, fidèle et intègre s’il en est. Un roman qui ne prétend ne donner aucune leçon si ce n’est celle de ne jamais perdre espoir. Le message n’est pas nouveau, mais personne ne s’en plaindra non plus. Alors, faites fi de vos appréhensions éventuelles envers les abeilles et, surtout, sur les romans qui parlent « encore » de la guerre, vous ne le regretterez pas. Nuri, Afra, Mustafa et tous leurs semblables méritent un petit peu de notre temps…"

"le réveil du dimanche"

"le réveil du dimanche"

A défaut d'être en capacité de lire en v.o. grecque, j'ai regardé "Le réveil du dimanche" avec le plaisir (et la fierté) de reconnaître et de comprendre quelques répliques...

Une critique, lue après visionnage du film, qui résume parfaitement mon ressenti.

Un billet de loterie perdu et retrouvé est à l’origine d’une tumultueuse romance entre un compositeur sans le sou et une jeune femme de caractère.

« Le Réveil du dimanche est une comédie fraîche et légère. Ses images illustrent la vie des petits bourgeois athéniens, leur rapport à l’argent et les relations entre les sexes. Cacoyannis à cette époque n’a encore que trente-et-un ans, mais possède une technique solide et un sens très sûr du rythme et de l’image. L’histoire se déroule sans à-coups, impeccablement servie par le jeu et le brio d’excellents acteurs, trois des plus brillants noms du théâtre grec: Elli Lambeti, Dimítris Horn et Giorgos Pappas. Le film est accueilli comme un “réveil” par la critique enthousiaste qui salue à la fois la justesse du trait et l’habileté de l’écriture filmique. »

Andonis Moschovakis, Le Cinéma grec, Éd. du Centre Pompidou, 1995

Babylon Berlin - Saison 3

Babylon Berlin - Saison 3

La saison 3 de Babylon Berlin, en cours de diffusion, va pallier l'absence d'allemand dans cette PAL pour le moment.

Un peu de militantisme linguistique, pour commencer : il est primordial de regarder Babylon Berlin dans sa langue d'origine, l'allemand (avec sous-titres, natürlich), et cela vaut aussi pour les non-germanophiles. La gutturale langue de Goethe,  fait partie intégrante de l'ambiance brute et austère de la fiction policière..

Pour résumer grossièrement, tout en restant poli, l'Allemagne de la République de Weimar est un sacré bazar. C'est ce que reflète Babylon Berlin à travers les enquêtes sordides d'un jeune et brillant enquêteur Gereon Rath, plus tout à fait sain d'esprit depuis son passage dans les tranchées de la Première Guerre mondiale. Ses investigations, qui impliquent toujours une poignée de meurtres et autant de tentatives d'assassinats, le confrontent aux aspérités de la société allemande des années 1920. Il infiltre tous les milieux pour mieux souligner le gouffre vertigineux entre les classes sociales : des cabarets de l'Alexanderplatz, où l'argent coule à flots, aux bas-fonds crasseux des quartiers ouvriers, bientôt balayés par la crise de 29. Il se retrouve pris au piège de conflits politiques qui le dépassent, entre l'extrême gauche (les trotskistes), les nationalistes, qui rêvent de restaurer l'empire allemand d'avant 1918, la pègre et les rares républicains. Babylon Berlin, c'est le chaos avant le chaos, l'analyse d'un terreau vérolé qui amènera Hitler au pouvoir (même s'il n'est presque pas mentionné dans la série).

Et maintenant, je vous abandonne : c'est l'heure de la baignade...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article