Les amours des anoures

La météo nous avait promis une très belle journée printanière ; elle fut estivale. Parties de bon matin dans la voiture de mon amie A. en compagnie de sa nièce C., nous avions retenu comme itinéraire la remontée de la rivière de Morlaix rive droite. Première pause devant la maison Cornic, en face du petit port de Locquénolé, le temps d'admirer les méandres étroits du chenal menacé par la vase. Un cormoran avait choisi de faire sa pause sur une balise rouge, ce qui avec la très forte luminosité ne facilita pas la mise au point des appareils photographiques.

Les amours des anoures
Les amours des anoures

Deuxième arrêt dans le petit port du Dourduff, pour une jolie balade le long du sentier côtier qui borde le très beau château de Trodibon. L'ami Google earth qui me permettra d'identifier les différentes étapes de notre balade confirma par une vue satellite que les ruines conservées à l'avant de la propriété abritent bien une piscine. Nous nous serions bien invitées dans cette belle demeure. A droite de la propriété s'éleve un petit édifice pourvu d'une jolie terrasse balcon qui nous apparut comme l'endroit idéal pour installer un douillet bureau bibliothèque. Jolis rêves....

Les amours des anoures
Les amours des anoures
Les amours des anoures

Plus loin les amours bruyantes des anoures s'annonçaient sur le sentier. De nombreuses grenouilles vertes gonflaient tour à tour leurs sacs vocaux, émettant des coassements très sonores, pour attirer les femelles.

Après une pause déjeuner à la palud de kerarmel, notre balade se poursuivit dans la baie de Kernelehen. (à suivre...)

Retour à l'accueil