Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Des oiseaux toujours et encore...

Ciel bleu et froid intense à l'ouverture des volets ce matin. L'anticyclone est resté bien accroché au-dessus du Finistère Nord nous incitant à une balade dans la baie de Goulven. Les aigrettes garzette s'étaient rassemblées en nombre dans la prairie en bordure du parking et les promeneurs impatients d'atteindre la plage ne s'arrêtaient pas pour les observer.

Beaucoup de chiens de sortie également le long de la digue, certains grognant au passage de Ckéva, qui impressionnée, tel un chat, gonflait son poil en haut du dos. Je me suis arrêtée à cent mètres de l'écluse. D'abord un chevalier gambette a attiré mon oeil. J'ai coutume de les voir de près dans la vasière au bas de la digue. Ils sont habitués au passage des humains plus haut et continuent imperturbables à explorer la vase de leur long bec. Seuls les chiens en liberté les effraient un peu provoquant un envol de quelques mètres. Juste à côté, presque invisibles tant leur plumage est assorti aux herbes séchées des vasières, deux courlis exploraient de leur longs becs un trou dans la vasière.

A droite l'étang bordé de roseaux dorés reflétait le bleu du ciel. Seul un enfant remarqua le héron cendré tapis devant les roseaux.

Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...

En bordure du canal, une petite cane ou sarcelle d'hiver plongeait goulûment son bec dans l'onde à la recherche de sa nourriture.

Au loin, de l'autre côté de la baie se dessinait le village de Plounéour Trez, dominé par son clocher.

Une aigrette garzette s'allongeait dessinant un joli reflet au dessus du ruisseau s'écoulant dans la baie.

Soudain la cloche résonna depuis Goulven, annonçant la fin de la promenade et l'heure du thé. Quel plaisir de découvrir depuis le passage du Père Noël de nouvelles saveurs épicées.

Des oiseaux toujours et encore...
Des oiseaux toujours et encore...
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article