Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

O καημός - Le chagrin

Grigóris Bithikótsis (Γρηγόρης Μπιθικώτσης), né le 11 décembre 1922 à Athènes, où il meurt le 7 avril 2005, est un chanteur grec.

Il est considéré comme l'un des plus grands chanteurs et paroliers de la musique grecque. Il commence à jouer du bouzouki très tôt, en cachette car son père n'appréciait pas le rebetiko. En 1959, il rencontre Míkis Theodorákis. Ils vont alors collaborer pour produire des chansons qui restent encore très populaires aujourd'hui.

Bithikotisis participe à la création d'un nouveau genre musical grec, qui a suivi le rebetiko, le laïkó.

Ses opinions politiques de gauche le firent exiler sur l'île de Makronissos sous le règne du roi Paul.

Chansons célèbres
1962 : Kaimos (Καημός, Douleur), paroles : Dimítris Christodoúlou, musique Míkis Theodorákis, interprétée par Grigóris Bithikótsis, adaptée par Claude Lemesle en français (Attendre attendre) et interprétée par Melina Mercouri

Panos Kokkalis - de sa série Ny(m)phes

Panos Kokkalis - de sa série Ny(m)phes

Είναι μεγάλος ο γιαλός
είναι μακρύ το κύμα
είναι μεγάλος ο καημός
κι είναι πικρό το κρίμα

Ποτάμι μέσα μου πικρό
το αίμα της πληγής σου
κι από το αίμα πιο πικρό
στο στόμα το φιλί σου

Δεν ξέρεις τι ‘ναι παγωνιά
βραδιά χωρίς φεγγάρι
να μη γνωρίζεις ποια στιγμή
ο πόνος θα σε πάρει

Ποτάμι μέσα μου πικρό
το αίμα της πληγής σου
κι από το αίμα πιο πικρό
στο στόμα το φιλί σου

 

Στίχοι: Δημήτρης Χριστοδούλου
Μουσική: Μίκης Θεοδωράκης
Πρώτη εκτέλεση: Στέλιος Καζαντζίδης     Φωνητικά: Μαρινέλλα

Le rivage est vaste
la vague s'étire loin
le chagrin est grand
et amère la faute

Fleuve amer en moi
le sang de ta blessure
et plus amer que le sang encore
ton baiser sur ma bouche

Tu ne sais pas ce qu'est le froid
un soir sans lune
à ne pas savoir
quand la douleur viendra te prendre

Fleuve amer en moi
le sang de ta blessure
et plus amer que le sang encore
ton baiser sur ma bouche


Paroles: Dimitris Hristodoulou
Musique: Mikis Theodorakis
Première Performance: Stelios Kazantzidis     Fonitika: Marinella

Avant d'écouter d'autres interprétations et de choisir celle que vous préférez, la version adaptée en français "Attendre, attendre" chantée par Mélina Mercouri.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article