Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Et si l’arbre brûle, reste la lumière – Αισιοδοξια, Κι αν το δεντρο καιγεται

Graffiti de Pichi & Avo

Graffiti de Pichi & Avo

Angélique Ionatos a toujours chanté les poètes grecs avec passion. Voici un poème de Dimitris Mortoyas, (1934-1975).

Sur son blog, Angélique Ionatos cite un extrait d'une des dernières lettres du poète, écrite en 1974 à un ami, qui semble prémonitoire :

 (...) "Mon dernier espoir je le mise sur la grande crise dont les signes avant-coureurs se dessinent clairement.  Les métropoles industrialisées se rempliront de chômeurs, l'amour de la liberté se figera, les classes moyennes deviendront de plus en plus fascisantes et dans la plupart des pays les gardiens de l'orthodoxie recommanderont le bon sens et la prudence. Ils s'étonneront que le système soit dévoré de contradictions. Quant à moi, je risquerai de mourir de faim. Mais cette éventualité ne m'inquiète pas outre mesure. Après tout ne suis-je pas arrivé jusqu'ici en ayant faim de tout ?..."
 

Αισιοδοξια (Κι αν το δεντρο καιγεται)
Κι άν τό δέντρο καίγεται µένει τό φώc κι η στάκτη στήν απότιστη ερηµιά ριζοβολάν οι κάκτοι.
Οι πηγέc άν στέρεψαν πάλι θέλει βρέξει στ΄ορφανεµένο σπιτικό νιόc θά ξεπεζέψει.
Κι άν χιονιάc επλάκωσε είναι θαµµένοι οι σπόροι στήc αυλήc τό σύνορο σπάει τό ξεροβόρι.
Κι άν γυµνοί αποµείναµε , λύκοι µάc έχουν ζώσει γιά τό καινούργιο πάλεµα η απόφασή µαc πόση !
Κι άν τό δέντρο καίγεται……

OPTIMISME

Et si l’arbre brûle, reste la lumière – Αισιοδοξια, Κι αν το δεντρο καιγεται

Et si l’arbre brûle reste la cendre et la lumière
dans le désert les cactus prennent racine.
Si les sources se sont taries il pleuvra à nouveau
le jeune fils reviendra
à la maison abandonnée.
Sous la neige épaisse les graines veillent
à la frontière de la cour le vent mauvais s’épuise.
Et si nous sommes restés nus et entourés de loups
notre décision de nous battre reste intacte.

Dimitris Mortoyas, Traduction du grec Angélica Ionatos, Livret « Reste la lumière -ΜΕΝΕΙ ΤΟ ΦOΣ », 2015.

Pour en savoir plus sur Angélica Ionatos, pourquoi ne pas écouter la compilation d'une série que lui a consacré France Culture "A voix nue" sur YT.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article