Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Body and soul - Johnny Green

Un peu de jazz pour changer...

Billie Holiday

Billie Holiday

Body and Soul est l’une des ballades majeures du répertoire pour saxophone ténor, toutes générations confondues. C’est l’un des standards les plus enregistrés.

La chanson est composée en 1930 par Johnny W. Green. S’il est vraisemblable qu’elle ait été dédiée à Gertrude Lawrence, une chanteuse que Green avait coutume d’accompagner à cette époque, d’autres sources évoquent le chef d’orchestre anglais Bert Ambrose comme potentiel destinataire de la pièce. Les paroles sont de Robert Sour, Edward Heyman et Franck Eyton. Body and Soul est d’abord popularisée par Libby Holman dans la revue de Broadway intitulée Three’s a Crowd. Louis Armstrong en réalise un enregistrement le 9 octobre 1930, dans lequel il joue au sein d’un ensemble de dix musiciens.

Progressivement, au cours des années 1930, plusieurs jazzmen commencent à improviser sur le titre : Benny Goodman, Art Tatum, Earl Hines... Mais c’est Coleman Hawkins qui le porte au statut de standard de jazz. Dans un premier temps, Hawkins refuse d’enregistrer Body and Soul car la durée des 78 tours aurait nécessité d’en faire une version abrégée. Mais encouragé par la maison de disques RCA, il se résout à réaliser une version plus courte du titre capable de tenir sur une seule face. Enregistré le 11 octobre 1939, Body and Soul rencontre un succès public incroyable.

Le thème sera ensuite repris par de nombreux jazzmen. C’est d’abord Charlie Parker, inspiré par Hawkins, qui le fait évoluer vers le be-bop. Puis suivent différentes versions selon les courants de jazz : cool jazz, hard bop..., Body and Soul traverse les époques sans jamais perdre sa place centrale dans le répertoire. Les reprises se succèdent : John Coltrane, Thelonious Monk, Charles Mingus, Sonny Rollins, Stan Getz, The Modern Jazz Quartet, Freddie Hubbard, Wayne Shorter, Bud Powell, Dave Brubeck, Gerry Mulligan, Art Pepper, Sonny Stitt, Dexter Gordon… Les pianistes rejoignent les saxophonistes, puis le titre est arrangé pour de nombreux autres instruments. Transformé en terrain d’expérimentation et de démonstration de virtuosité, Body and Soul s’éloigne de la ballade romantique qu’il était à l’origine.

source : Philarmonie à la demande

My heart is sad and lonely!
For you I sigh, for you dear only.
Why haven't you seen it?
I'm all for you, Body and Soul.

I spend my days in longing,
And wondering why it's me you're wronging.
I tell you, I mean it,
I'm all for you, Body and Soul!

I can't believe it,
Its hard to conceive it
That you'd turn away romance.
Are you pretending?
It looks like the ending!--
Unless, I can have
One more chance to prove dear..

My life a wreck you're making!
You know I'm yours
For just the taking
I'd gladly surrender
Myself to you, Body and Soul!
 

Difficile de choisir parmi les innombrables versions du standard jazz "Body and Soul", ma préférence va à la version de Billie Holiday en 1957.  Son interprétation apporte mélancolie et grâce  à cette chanson d’amour.  

Quelques unes des innombrables versions...peut-être y trouverez-vous votre version préférée....

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article