Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, musiques, lectures, expositions, balades....qui font le sel de la vie !

"Le chant des oiseaux" - Clément Janequin

Le concert des oiseaux - Paul de Vos

Le concert des oiseaux - Paul de Vos

Clément Janequin  est un compositeur, chantre et prêtre français (né à Châtellerault vers 1485 et mort à Paris entre janvier et avril 1558), connu pour les nombreuses chansons polyphoniques qu’il a composées. Son catalogue comporte bien plus de chansons profanes (250 environ) que de musique religieuse (dont beaucoup de pièces se sont perdues). Sa célébrité est due en partie à ses chansons descriptives comme « Le chant des oiseaux »

Ci-dessous une version "commentée" par l'ensemble "Clément-Janequin". L'ensemble  a été fondé en 1978 à Paris. Il est dirigé par le contreténor Dominique Visse. Il a interprété, entre autres, les chansons polyphoniques de Clément Janequin, Josquin Des Prés, Roland de Lassus ou encore Claude Le Jeune. Il est en partie à l'origine de la redécouverte du répertoire de la chanson polyphonique parisienne.

 

Réveillez vous, coeurs endormis
Le dieu d’amour vous sonne.
À ce premier jour de may,
Oyseaulx feront merveillez,
Pour vous mettre hors d’esmay

Destoupez vos oreilles.
Et farirariron fere ly ioly...

Vous serez tous en ioye mis,
Car la saison est bonne.

Vous orrez, à mon advis,
Une dulce musique
Que fera le roy mauvis


Le merle aussi,
Le stournel sera parmi
D’une voix autentique.
Ty, ty, pyty…
Toi, que di tu?
Le petit sansonnet,
Le petit mignon
Qu’est là bas? Passe vilain.
Saincte teste Dieu!
Il est temps d’aller boire.
Tost, tost, au sermon.
Guillemette, Colinette,
sus, maistresse, à la messe,
Saincte Caquette qui caquette,
À Saint Trotin voir saint Robin
Monstrer le tetin
Le doulx musequin,

Rire et gaudir c’es mon devis,
Chacun s’y habandonne.

Rossignol du boys ioly,
A qui le voix resonne,
Pour vous mettre hors d’ennuy
Vostre gorge iargonne:
Frian, frian, frian...
Fyez regrez, pleurs et souci,
Car la saison l’ordonne.

Arrière maistre coucou,
Sortez de no chapitre.
Chacun vous donne au hibou,
Car vous n’estes q’un traistre.
Coucou, coucou...
Par traïson en chacun nid,
Pondez sans qu’on vous sonne.

Réveillez vous, coeurs endormis,
Le dieu d’amours vous sonne.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article