Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Envol pour le Japon......à Quimper

 Au cours de l'année 2012, 12 musées bretons se sont unis pour présenter des collections  inédites au grand public ;  Estampes, masques, porcelaines, kimonos, gravures, peintures ont été présentés pour plonger au coeur des relations entre la Bretagne et le Pays du Soleil Levant.

 

A l'invitation de mon amie A., nous sommes allées visiter la dernière exposition de ce cycle :

La gravure sur bois en couleurs. Japon-Paris-Bretagne, 1880-1930 », 30 novembre 2012 - 3 mars 2013

 

Cette exposition révèle l’impact de l’art japonais sur les maîtres français de la gravure sur bois à la fin du XIXe siècle. Fascinés par la découverte de l’estampe japonaise en couleurs, ces graveurs en adoptèrent les techniques. Les figures majeures furent Henri Rivière, Auguste Lepère, Jacques Beltrand, Adolphe Beaufrère, Henri Guérard, Amédée Joyau, Prosper-Alphonse Isaac, Jules Chadel ou Geo-Fourrier.

 

L’exposition s’ouvre par la reconstitution du cabinet d’un graveur-collectionneur : sculptures, masques Nô, céramiques, armes de samouraï, etc. Les plus grands noms de l’estampe japonaise y figurent : Hokusaï, sa célèbre Grande vague et sa manga, les élégances féminines d’Utamaro, les paysages d’Hiroshige. Alternant exemples japonais et occidentaux, l’exposition évoque tour à tour les thèmes abordés par ces graveurs français adeptes des techniques nipponnes : paysages parisiens, marines, ports de Bretagne, bestiaire, types et costumes régionaux, etc.

 

Malheureusement les photos étaient interdites dans le cadre de cette exposition. J'ai juste pu "voler" quelques images du  cabinet du collectionneur qui ouvre l'exposition à voir dans la petite vidéo ci-après consacré au Musée Départemental Breton.

 

Allons à la BNF pour un aperçu de l'estampe japonaise avec  les 36 vues du mont Fuji de Hosukaï  ou bien les 53 relais de Tôkaido de Hiroshige

 

Les  gravures ci-dessous de Henri Rivière et Jacques Beltrand démontrent l'influence de l'art japonais sur les graveurs sur bois français.

Envol pour le Japon......à Quimper

De même, pour ces Bigoudènes de Geo-Fourrier

Envol pour le Japon......à Quimper

Et pour finir ces quelques images du Musée Départemental Breton........

A noter qu'outre l'interdiction de filmer, le catalogue de l'exposition ne présentait qu'une partie de l'exposition, la partie française. Problème de droits ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article