Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Vie de Setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Porgy and Bess de retour au Met

Porgy and Bess de retour au Met

Après près de 30 ans d'absence, l'opéra préféré des américains est de retour au Met. D'après la critique du NYT, les performances d'Eric Owens dans le rôle de Porgy et d'Angel Blue dans le rôle de Bess sont remarquables. Eric Owens y donnant l'une des meilleures performances de sa carrière tandis qu'Angel Blue nous transmet toute la fragilité et la fierté de son personnage.

Porgy and Bess de retour au Met

Un véritable engouement populaire, jamais démenti


La création de Porgy and Bess a profité d’un climat politique favorable. Le krach boursier de 1929 entraîna, dans les années trente, la déroute du parti républicain et, avec la venue au pouvoir de Franklin Roosevelt, les commandes d’État se multiplièrent, favorisant notamment les musiques de la diversité, dont profita pleinement Gershwin. Il vit enfin aboutir d’anciennes et longues négociations, et Porgy and Bess, créé à New York en octobre 1935, connut un véritable engouement populaire, jamais démenti depuis.

Si on se refuse à chercher dans cet American Folk Opera autre chose que ce qu’il est – du ragtime, du jazz et du blues –, le syncrétisme de Gershwin cesse de perturber, et les attaques subies par l’œuvre de la part de certains « intégristes » en mal de politiquement correct n’ont plus de raison d’être. Même si la partition en forme de patchwork, qui ne cesse de faire s’alterner des récitatifs chantés, des chœurs et des mélodies populaires, souffre d’une architecture musicale qui souvent laisse à désirer.

Porgy and Bess de retour au Met
Porgy and Bess de retour au Met

Un peu d'histoire pour resituer le contexte de la création de l'oeuvre :

PORGY    AND    BESS est    le    premier    opéra    américain et    il    met    en    scène    des    chanteurs    noirs.    Il    a    été    composé    par    Georges    Gershwin,    un    blanc    fils    d’une    famille    juive    et    russe    émigrée    à New    York    à    la    fin    du    19ème siècle.

Georges    GERSHWIN (1898-1937)    est    un    musicien    de    formation classique    influencé    par    la    musique    de    jazz.    Il    intégrera    certains    éléments caractéristiques    de    cette    musique    dans    ses    œuvres,    dont    la    célèbre « Rhapsodie    in    Blue »    pour    piano    et    orchestre.    En    collaboration    avec    son frère    Ira    Gershwin,    il    compose    de    très    nombreuses    comédies    musicales.

En    1933,        lors    de    la    composition    de    Porgy    and    Bess        Gershwin    se    rend dans    le   sud    et    se    laisse    aller    à    une    vie    radicalement    opposée    à    celle    qu’il  mène   d’ordinaire.    Cet    homme    habituellement    élégant    à    New    York,    se    promène    sur   l’île    en    vieux    short,   visite        les    plantations,    les    églises,     écoute    les    negro    spirituals .    Il devient    Noir  pour   écrire    son    opéra    et    n’est    plus    l’américain    qui    évolue    dans    un   monde    de luxe mais  devient    celui    qui    exprime    l’Amérique    de    la    misère,    de    la    crise    des    années    trente.
 Pour    Gershwin,    Porgy    and    Bess est    d’abord    un    conte populaire ou     une    sorte    de    fable :    on    y    trouve    du    théâtre,    des    chœurs,    de    l’opéra,    de    la    danse,    des    influences    du    jazz    et    du    blues.

L’histoire     se     passe     dans     l’Amérique     des     années     30,     en     pleine     crise     économique,   alors     que   l’alcool,     la     drogue     et     le     jeu     font     des     ravages.     L’action     se     déroule     dans     le     quartier     noir     de    Charleston    en    Caroline    du    Sud.    Les    héros    sont    des   Noirs    pauvres.    Porgy,    un    mendiant    infirme,   est     amoureux     en     secret     de     Bess     qui     vit     avec     un     autre     homme ;     Crown.     Lors     d’une     bagarre,
Crown     tue     un     autre     villageois     et     doit     s’enfuir.     Porgy     en     profite     pour     déclarer     son     amour     à  Bess.    Auprès    de    lui,    Bess    trouve    le    bonheur    et    renonce    à    la   drogue.   Mais    Crown    réapparait    et    Porgy    le    tue.    Bess    se    laisse    entraîner    par    un    dealer,   Sportin’life,    qui lui    propose    de    la    drogue.    
Elle    finit    par    partir    avec    lui    laissant    Porgy    désespéré.

Quelques extraits vidéos

Gageons que les spectateurs seront plus nombreux au Liberté que pour la représentation passée de Wozzek.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article