Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Κόκκινο γαρύφαλλο - Œillet rouge

Encore une chanson interprétée par Haris Alexiou, mais en duo avec Yiannis Parios. Pour le sens c'est par ici

Portrait de M. le comte d'Erjuzon (musée du Louvre)

Portrait de M. le comte d'Erjuzon (musée du Louvre)

Για να με γνωρίσεις μες στο πλήθος
φόρεσα γαρύφαλλο στο στήθος
από μια γιορτή που μόλις τέλειωσε
μια γιορτή που δίστασες να πας


Κόκκινο γαρύφαλλο, κόκκινο γαρύφαλλο
πάνω στο πουκάμισο, στο μέρος της καρδιάς
Κόκκινο γαρύφαλλο, κόκκινο γαρύφαλλο
πάρ’ το από το στήθος μου, ελπίδες να κρατάς


Ρώτησα χαμένη μες στο πλήθος
ποιος φοράει γαρύφαλλο στο στήθος
Κι ήρθα να το πάρω με τα χέρια μου
είναι αυτά τα χέρια που αγαπάς


Στίχοι: Νίκος Ιγνατιάδης
Μουσική: Νίκος Ιγνατιάδης
Πρώτη εκτέλεση: Χαρούλα Αλεξίου & Γιάννης Πάριος
 

 

La petite info en plus :

Au Moyen-Age, la fleur d'œillet est utilisée avec viandes et confitures, l'œillet alpin sert à parfumer les vins et à masquer le goût désagréable de certaines préparations médicinales. Mais ce n'est qu'au XVe siècle que l'œillet prend son essor, quand le Roi René, ramène en Anjou l'œillet de Provence. D'abord cultivé comme simple dans les châteaux puis comme plante d'ornement, l'œillet devient plante de fleuriste et de parfumeur.

Cette plante est chargée de valeur symbolique une femme portant des œillets à l'époque de la Renaissance signifiait son état de fiancée; pendant la Fronde, les soldats du grand Condé le portaient à la boutonnière de leur uniforme, et l'œillet était alors un symbole de courage; les aristocrates le portaient en allant se faire guillotiner.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article