Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

ΕΝΑ ΠΟΤΗΡΙ ΔΑΚΡΥΑ - Un verre plein de larmes - Stelios Kazantzidis

La légende veut que ce soit un de ses employeurs dans le bâtiment qui, l'entendant chanter pendant le travail, lui ait offert la première guitare. En tout cas, en parallèle de ses petits boulots, Stelios chante le soir dans les tavernes de Nea Ionia. C'est là qu'il est remarqué par un grand parolier de l'époque, Charalampos Vassileiadis, lequel le met en contact avec le studio d'enregistrement Columbia. En 1950, Kazantzidis quitte les tavernes de Nea Ionia pour aller chez Bokaris, une boîte à Kifissia, puis, deux ans plus tard, sort son premier disque chez Columbia avec la chanson d'Apostolos Kaldaras "Για μπάνιο πάω / Je vais me baigner", un échec.

Le deuxième enregistrement, avec la chanson de Giannis Papaïoannou "Οι βαλίτσες / Les valises" aura meilleure fortune et fera même partie des hits de l'année. S'ensuit la collaboration de Stelios Kazantzidis avec Kaiti Grey, grande chanteuse de l'époque, durant la saison 1957. La carrière de Stelios Kazantzidis est désormais lancée. La même année, Stelios rencontre Marinella à Thessalonique. Pendant près de dix ans, elle deviendra sa compagne au travail comme dans la vie, formant un couple mythique dans le show business grec et offrant ensemble quelques unes des plus belles chansons du répertoire de la musique populaire.

 

Sources : info.Grèce.com

The wheel of tears - Wolfgang Letti

The wheel of tears - Wolfgang Letti

Έχω πολλά παράπονα να πω
μα δε μιλώ γιατί δε φταις που σ’ αγαπώ,
και αν πονώ, τη μοίρα μου κατηγορώ.

Ένα ποτήρι δάκρυα το πίνω στην υγειά σου,
τα σφάλματά σου κι η σκληρή καρδιά σου,
μ’ έδιωξαν μακριά σου,
μα στην υγειά σου, μα στην υγειά σου.

Να `χα καρδιά σαν μάρμαρο σκληρή,
να μην πονά εσένα όταν θυμηθεί
και να ξεχνά, τα λάθη σου να συγχωρεί.

Ένα ποτήρι δάκρυα το πίνω στην υγειά σου,
τα σφάλματά σου κι η σκληρή καρδιά σου,
μ’ έδιωξαν μακριά σου,
μα στην υγειά σου, μα στην υγειά σου.

 

Στίχοι:  Πυθαγόρας
Μουσική:  Στέλιος Καζαντζίδης & Νάκης Πετρίδης


 

Viele Klagen habe ich zu sagen
aber ich rede nicht denn du bist nicht schuld dass ich dich liebe,
und wenn ich leide, klage ich mein Schicksal an.

Ein Glas voller Tränen trinke ich auf dein Wohl,
deine Fehler und dein unerbittliches Herz
haben mich weit weg von dir getrieben,
aber auf dein Wohl, aber auf dein Wohl.

Hätte ich ein Herz wie harter Marmor,
das nicht leidet wenn es an dich denkt
und das vergisst und deine Fehler verzeiht.

Ein Glas voller Tränen trinke ich auf dein Wohl,
deine Fehler und dein unerbittliches Herz
haben mich weit weg von dir getrieben,
aber auf dein Wohl, aber auf dein Wohl.

Text: Pythayoras
Musik: Stelios Kazantzidis & Nakis Petridis

 

Traduction : Stixoi.info Balinger © 12-06-2016 @ 04

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article