Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

Miscellanées # 38

Miscellanées # 38

Même si je vous semble mono-concentrée sur le grec, je continue l'un de mes passe-temps favoris (ils sont nombreux 😉) la lecture : Alors où en est mon Tsundoku ?

Je continue à lire les aventures du commissaire Ricciardi : j'ai même dû accélérer le rythme car la Rai diffusait l'adaptation télévisée des six premiers romans de la série avec l'un de mes acteurs favoris Lino Guanciale  (l'archétype du beau brun ténébreux) incarnant le commissaire. Même si la lecture de l'original est toujours plus intéressante, il était difficile de résister au visionnage, surtout pour la mise en image d'une des protagonistes de la série de Maurizio de Giovanni : la belle ville de Naples.

Belle lecture aussi avec cet essai reprenant les textes préparés par Sylvain Tesson dans le cadre de l'émission d'été de FI "un été avec Homère".

Le podcast est toujours disponible : ainsi vous pouvez lire ou écouter selon votre préférence ou disponibilité...

"Le train des enfants" de Viola Ardone : L'histoire : 

"Naples, 1946. Amerigo quitte son quartier pour monter dans un train. Avec des milliers d’autres enfants du Sud, il traversera toute la péninsule et passera quelques mois dans une famille du Nord : une initiative du parti communiste vouée à arracher les plus jeunes à la misère après le dernier conflit mondial.

Loin de ses repères, de sa mère Antonietta et des ruelles de Naples, Amerigo découvre une autre vie. Déchiré entre l’amour maternel et sa famille d’adoption, quel chemin choisira-t-il ?

S’inspirant de faits historiques, Viola Ardone raconte l’histoire poignante d’un amour manquée entre un fils et sa mère."

Encore une histoire basée à Naples...J'ai été happée par l'histoire.

Parce que j'aime lire en série un auteur quand je le découvre, j'ai lu 😊le dernier opus de D. de Vigan "les enfants sont rois".

L'histoireÀ travers l’histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d’une époque où l’on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s’expose et se vend, jusqu’au bonheur familial.

Les critiques de France Culture reflètent tout à fait mon avis après avoir dévoré ce roman.

Deux belles séries espagnoles : "Patria" sur les attentats au pays basque et "la caza monteperdido" dont l'intrigue se déroule dans le val d'Aran, région si chère au coeur de Monsieur P.

La troisième saison de Ku'damm est en cours de diffusion sur ZDF. Toujours aussi passionnante....Nouvelle décennie, nouveaux looks, contraintes sociales dans le contexte des années 60, et histoires d’amour heureuses ou contrariées sont au programme de Ku’damm 63 ! Elle ne devrait pas tarder à être diffusée en VF sur Arte (sous le titre Berlin 63").

Des journées bien remplies....

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
Le train des enfants italiens me fait penser à mon amie finlandaise, elle aussi déplacée en Suède pendant son enfance pour les mêmes raisons, et qui a toujours gardé des relations avec sa "soeur" suédoise.
Répondre
U
oui, une belle histoire.