Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions....qui font le sel de la vie !

L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes

L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes

Le petit bourg de Locmélar abrite un très joli petit enclos. L'ensemble est incomplet : l'ossuaire a été détruit au début du siècle dernier, mais sa beauté simple et intime ne peut que séduire le passant.

La vue d’ensemble, depuis la place, ne trompe pas : tout ici paraît exactement proportionné au lieu, depuis la flèche du clocher jusqu’à la sacristie-miniature dont la toiture en carène reprend le modèle de Sizun.

L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes

Le calvaire (v. 1600) se détache sur le fond de la vallée. Les deux traverses portent le Christ, les larrons, les cavaliers, quatre statues géminées, une Pietà et le jeune prince Mélar. Son sculpteur réalisera ensuite le grand calvaire de Plougastel-Daoulas. Aujourd'hui on peut le contempler dans toute sa splendeur, sa restauration récente l'ayant débarrassé des mousses et lichens.

 

L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes

A côté du calvaire s'ouvre le  porche Renaissance  : colonnes baguées et fronton, apôtres et dais, voûte d’ogives et restes d’ocres jaunes et rouges, banquettes de pierre pour les notables…, tout y est, à la mesure du lieu (1664).

L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes
L'enclos paroissial de Locmelar à l'écart des grandes routes

A l'intérieur,  le chœur est habillé de trois retables sous une voute bleue tapissée d'angelots joufflus.

Le retable du maître-autel (vers 1675) célèbre l’Eucharistie ; mais aussi la vie et le martyre de saint Mélar, car la paroisse vient d’obtenir des reliques de l’enfant aux prothèses d’argent. 

Les fonts baptismaux
Les fonts baptismaux
Les fonts baptismaux

Les fonts baptismaux

La cuve en kersantite porte l’inscription ANNO DOMINI 1612 S.MELAR. Le baldaquin hexagonal doré et polychrome est soutenu par six colonnes en faux marbre à chapiteaux corinthiens. Le ciel représente le baptême de Jésus par Jean Baptiste dans le Jourdain, traité en bas-relief polychrome. Saint Michel terrasse le dragon.

 

 

Une jolie Piéta

Une jolie Piéta

Saint Mélar représenté en tenue princière.

Saint Mélar représenté en tenue princière.

La chaire

La chaire

La chaire date du XVIIe siècle. Sa polychromie restaurée a été rétablie en 2004. En bas-relief sur les quatre faces de la cuve, on peut reconnaître les quatre Evangélistes. L’abat-son où apparaît la colombe du Saint Esprit est soutenu par Moïse représentant l’Ancien Testament et un jeune homme imberbe représentant le Nouveau Testament.

J'étais venue à Saint Melar pour suivre une visite commentée par un guide de la Sprev, mais je ne l'ai pas trouvé...heureusement l'église et son enclos étaient accessibles.

Au retour, j'ai donc puisé largement dans les documents proposés par le Centre d'interprétation des Enclos pour pouvoir rédiger les commentaires illustrant mes photos.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article