Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenirs illustrés de petits moments, musiques, lectures, expositions, balades....qui font le sel de la vie !

Une tarentelle de Maria Mazzotta - Amoreamaro

Maria Mazzotta - Photo Giulio Rugge

Maria Mazzotta - Photo Giulio Rugge

Encore une découverte, toujours grâce à FIP, qui nous emmène cette fois-ci dans les pouilles....

L’amour qui fait bondir nos cœurs, les affole, les blesse, les brise parfois, est le sujet de prédilection de l'album Amoreamaro, (Amour Amer). Des chansons populaires revisitées aux compositions personnelles, Maria Mazzotta, figure emblématique de la région des Pouilles, pétrie de folklores méditerranéens, tisse un dialogue du cœur avec l’accordéoniste et pianiste malgache Bruno Galeone et le percussionniste iranien Bijan Chemirani. 

Le morceau éponyme est construit sous la forme d'une pizzica (mordu/pincé), une musique de transe de la région du Salento qui est aussi une des formes de la tarentelle. En s’exécutant jusqu’à épuisement afin d'évacuer le venin, cette danse à visée thérapeutique est un remède à la morsure de tarentule et par extension, à l’oppression du patriarcat. Composée par Maria Mazzotta, la chanson-titre Amoreamaro est un chant sauvage et frénétique qui évoque la blessure amoureuse qui tarde à guérir.

Sources : FIP

Et pour ma chère A., une petite vidéo en italien (mais avec les sous-titres en anglais, au cas où) 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
une-vie-de-setter

Souvenirs illustrés de petits moments, balades, lectures, expositions.....
Voir le profil de une-vie-de-setter sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
Merci pour le clin d'oeil ! Je suis loin d'avoir tout compris, mais la langue est aussi agréable à entendre que la chanson.
Répondre
U
oui, c'est une belle découverte !